Tous les articles

Le questionnaire dans le cadre d’un projet d’études universitaire

Que vous soyez étudiant en marketing, en sciences sociales ou bien thésard dans un autre domaine, le questionnaire est d’une importance capitale pour vous faire avancer. Petit tour d’horizon de la question et surtout, quelques conseils pour bien vous y prendre.

Études et recherches : l’intérêt du questionnaire 

Mesurer, observer et comprendre grâce à l’interprétation : tel est le but d’un questionnaire. Mais c’est aussi le but d’un projet de recherche : décortiquer un problème, tâcher de le comprendre pour mieux l’appréhender, dans un objectif bien précis, pour trouver des solutions.

C’est pour cela que l’usage du questionnaire est indispensable dans certaines disciplines : il permet de récolter de l’information, mais aussi de quantifier cette information. Dans le domaine commercial, cela est essentiel pour faire des études de marché, tester la réceptivité des clients face à un nouveau produit, ou encore, pour interroger les habitudes des consommateurs. Dans le domaine des sciences sociales, le questionnaire aura une portée compréhensive et explicative : vous allez chercher à dégager de grandes tendances, de grandes catégories, sur la base d’un certain nombre de réponses que vous regroupez en sous-catégories.

C’est aussi pour cela que les méthodes d’utilisation et de création du questionnaire sont différentes en fonction de votre discipline, mais aussi de vos objectifs. Ainsi, la création d’un questionnaire en ligne vous permettra d’obtenir toute la flexibilité nécessaire à la bonne réalisation de cette enquête importante au bon déroulement de votre recherche.

La collecte de données : un outil précieux pour l’analyse 

Le questionnaire aura une fonction bien précise : vous fournir des résultats tangibles pour vos recherches. Cela vous permet de vous appuyer sur des chiffres, des résultats et les tendances que vous en avez dégagé.

Pour cela, il est essentiel d’avoir un outil optimisé et optimisant. Plusieurs fonctionnalités sont indispensables à la réussite de votre questionnaire en ligne, comme la possibilité de modifier ledit questionnaire, celle de le rendre interactif ou intégrable sur un site tiers, ou encore celle de pouvoir l’adapter aux besoins d’une enquête sophistiquée.

Rappelez-vous qu’une collecte de données, pour être interprétée correctement, doit être, elle aussi, optimisée : fini le tractage à la sortie de l’université, désormais, vous pouvez partager votre questionnaire en le diffusant via une URL privée. Mieux encore, notre questionnaire en ligne permet aux interviewés d’y répondre directement depuis leur mobile. Cela est intéressant si vous n’avez aucune cible précise en termes d’âge, de sexe, ou de position géographique. En revanche, si vous ciblez vos répondants, il est toujours possible de réaliser un quizz de pré-questionnaire.

La tâche s’annonce fastidieuse mais passionnante : grâce à notre questionnaire en ligne, vous pouvez mener votre recherche ou votre projet d’études jusqu’à son terme, et en toute flexibilité.

Créez un questionnaire adapté à vos besoins  

En parlant de tâche fastidieuse, il y en a une qui l’est d’autant plus que la phase de collecte ou d’analyse des données : c’est bien la rédaction du questionnaire. Si certains écueils sont à éviter en permanence dans le cadre d’une analyse quantitative, cela est tout aussi vrai dans le cadre d’un projet de recherche ou d’études. Les exigences de vos professeurs, de vos superviseurs, leur propre expérience en matière de questionnaire, mais aussi l’angle d’attaque que vous prenez pour votre questionnaire peuvent influencer votre rédaction. Ainsi, un questionnaire pour une analyse d’ordre commercial ne sera pas rédigé de la même manière qu’une enquête d’opinion sur un sujet d’actualité.

Vous pouvez vous inspirer de ces quelques conseils pour rédiger correctement votre questionnaire.

Dans le domaine commercial ou du marketing, l’important sera d’obtenir des réponses tranchées et affirmées. On aime ou on n’aime pas. La satisfaction est graduée (généralement entre 1 et 10), tandis que les goûts sont exprimés à travers des mots clés. L’orientation de vos questions tournent autour de la question principale : pourquoi ceci plutôt que cela ? Les réponses sont donc, nécessairement, justifiées. Vous aurez certes recours à des questions ouvertes, mais majoritairement à des questions fermées, qui donnent des orientations claires.

Avec une approche en sciences sociales, votre questionnaire vise à récolter des informations non tangibles, comme des sentiments, des ressentis, des perceptions. Les questions ouvertes seront donc prédominantes et essentielles pour saisir toute la complexité de votre sujet. C’est pourquoi certaines de vos questions pourront ne pas être utiles : en ayant recours à une fonctionnalité de branchement conditionnel, vous pourrez faire des liens entre les questions selon les réponses apportées par vos répondants, pour que le déroulé soit toujours le plus naturel possible. Les réponses ne seront jamais tranchées, et user de questions fermées pour évoquer un problème sensible (par exemple : êtes-vous pour ou contre l’abolition de la peine de mort ?) risque de fausser les résultats de votre collecte.

Gardez à l’esprit qu’un bon questionnaire, quelle que soit sa nature, ne doit proposer aucun biais évident dans le questionnement, et adopte une continuité naturelle et logique, d’où la nécessité de bien rédiger à l’avance toutes vos questions.




Contactez nous
contact@surveynuts.com
Facebook
Twitter
Other solutions
Quiz Maker - SnowQuiz